Créer un nouveau compte

Connexion utilisateur

Entraide

 

L'entraide

Le Conseil Départemental de l'Ordre des Médecins de la Ville de Paris a un service d’entraide et un Secrétaire Général Adjoint et une commission constituée d'élus. Le service d'entraide est destiné aux médecins inscrits au Tableau et à leur famille.

Toute demande d'aide, qu'elle soit financière ou relève du soutien, du conseil, voire de l'orientation, est soigneusement étudiée.

La confidentialité et la confraternité sont primordiales, et chaque demande est suivie d'une proposition de rendez-vous afin de trouver la meilleure solution

Le rapport du conseiller est ensuite discuté en commission, qui se réunit toutes les 4 à 6 semaines.
La commission peut voter (parfois en urgence) une aide financière, mais elle peut également aider à trouver des personnes-ressources ou contacter certaines d'entre elles afin de résoudre des problèmes administratifs, d'éducation ou de santé.

Le Conseil Départemental  est en relation étroite avec le service d'entraide du CNOM, à qui  certains dossiers sont soumis  pour avis ou complément d'aide; il est aussi possible maintenant, après examen de la demande et décision de la commission d'entraide , d'effectuer un bilan de compétence pour les médecins qui ne peuvent plus exercer la médecine.

Notre but est bien sûr d'aider les médecins les plus nécessiteux, mais aussi d'améliorer la prise en charge de ceux-ci, et d'intervenir si possible en amont des évènements graves.

Nous sommes  à votre disposition, lorsque vous êtes inquiets au sujet d'un confrère et que vous souhaitez que nous puissions l’aider et également pour répondre à vos questions.

Dernières nouvelles du front ...de l'entraide 2016

 

Par le Docteur N. CACOUB-OBADIA, Conseillère Titulaire en charge de l'entraide

 
La commission d'entraide du Conseil départemental de l'Ordre des médecins prend en charge des médecins, ou leur famille, en cas de difficultés. Cette aide peut prendre une forme financière, mais aussi, de façon strictement confraternelle et confidentielle, sous la forme de conseils, de soutien, voire d'orientation. Les sommes d'argent versées le sont sous condition de ressources, et après examen d'un questionnaire et de justificatifs; lorsque ces démarches sont difficiles à accomplir pour le demandeur, il est possible de se faire aider par un des conseillers ou des membres du personnel de l'Entraide. Le service d'Entraide peut être joint directement par le demandeur ou sa famille, mais également par tout tiers qui serait inquiet de l'état d'un confrère ou ami. Les données restent confidentielles, et ces appels permettent parfois de prendre en charge des médecins en grande détresse.

Le service d'Entraide peut alors conseiller le médecin ou sa famille, faciliter certaines démarches administratives, voire reprendre directement contact avec un service médical ou psychiatrique en cas d'urgence. La possibilité notamment de joindre rapidement un médecin, ou d'hospitaliser sous anonymat un confrère en grande difficulté, permet parfois d'éviter des drames.
Enfin les conseillers responsables de l'entraide répondent à toutes les demandes de rendez-vous, ou se déplacent à titre exceptionnel au domicile des médecins qui ne peuvent se rendre au Conseil.

Cette année 2016 a vu évoluer la demande vis-à-vis du service d'Entraide: en effet,
nous avons constaté moins de demandes financières, mais un plus grand besoin de
conseils, d'écoute et de soutien.
Certains médecins ont été ainsi vus à plusieurs reprises au cours de l'année, toujours si possible par le même conseiller qui connaît donc parfaitement leur dossier, de façon à être soutenus et réévalués régulièrement. L'isolement de certains de nos confrères, la surcharge de travail et de responsabilités ou un accident de la vie amènent en effet parfois au burn-out, et nous sommes là pour aider et conseiller.

Tous les conseillers membres de l'entraide ont fait ce choix d'être disponibles pour leurs confrères, et leurs qualités humaines en font des interlocuteurs fiables et chaleureux.
 
La conjoncture rend l'exercice de la médecine de plus en plus difficile heureusement la confraternité demeure une de nos valeur fondamentale.

N'hésitez donc surtout pas à nous contacter; que vous ayez besoin d'un conseil téléphonique ou d'un rendez-vous, pour vous ou vos confrères, nous sommes à votre disposition
 

1.Qu’est-ce que l’Entraide ordinale ?

 

Présentation

L'Ordre a créé un service d'entraide comme l'article L 4121-2 du code de santé publique lui en donne la possibilité.

 

L’Entraide ordinale consiste en toute action d’aide confraternelle de l’Ordre vers des confrères ou familles de confrères en difficulté.

Elle peut prendre la forme d’une aide financière ponctuelle ou plus pérenne si besoin mais aussi d’une aide morale par le soutien, les conseils ou même l’accompagnement social dans une période difficile, sans vouloir se substituer en aucune manière à la famille et aux professionnels.

 

En pratique, l’Entraide ordinale existe :

  • au niveau du Conseil National de l’Ordre des Médecins au travers de la Commission Nationale d’Entraide,
  • et dans tous les départements de la métropole et d’Outre-mer avec les Commissions d’Entraide des Conseils départementaux de l’Ordre.

 

2 - Comment demander un secours ?

 

A qui s’adresse l’Entraide ordinale ?

A tous les médecins, inscrits au Tableau de l’Ordre, qui rencontrent des difficultés qu’elles soient ponctuelles ou durables, qu’elles soient de nature financière (sous résèrve de justificatifs de ressources), sociale, professionnelle, personnelle ou relatives à leur état de santé en toute confidentialité.
Aux familles et ayants-droit des médecins.

 

 Comment sont traitées les demandes ?

Voici la procédure régulière pour présenter une demande d’Entraide. Toutefois, il est tenu compte des situations soit urgentes, soit critiques et qui appellent un traitement particulier.

  • S’adresser au Conseil départemental  de votre lieu d’inscription
  • Remplir le questionnaire en vue de la constitution du dossier et y adjoindre les justificatifs concernant les situations financières (avis d'imposition, charges diverses...)
  • Répondre à l’invitation du « référent entraide » du Conseil départemental qui doit transmettre le dossier à la Commission Nationale d’Entraide avec l’avis motivé du Conseil.