Présentation du SSA

Retour au sommaire

 

Le service de santé des armées (SSA) est constitué de 16 000 hommes et femmes dont la mission est d’assurer en toutes circonstances le soutien médical des forces armées (Terre, Air, Marine) et de la Gendarmerie en métropole comme sur les théâtres d'opération.

Le soutien médical des forces armées consiste à soigner les militaires, les préparer médicalement à leurs missions, à prendre en charge les blessés et les malades sur les théâtres d’opérations jusqu’à leur rapatriement en métropole et à suivre l’état de santé du militaire tout au long de sa vie.

 

Des missions réparties en 5 domaines

 

 

 

Santé publique

Le SSA concourt également à l’offre de soin du service publique avec ses 9 hôpitaux d’instruction des armées (HIA) ouverts à tous les assurés sociaux.

Il participe aux plans gouvernementaux de gestion des risques (pandémie). 

Il peut également être appelé à intervenir lors de catastrophes humanitaires au profit des populations. 

Organisation

Le SSA est un service interarmées dirigé par un médecin général des armées, directeur central subordonné au chef d’Etat-major des armées (CEMA), et responsable devant le ministre de la défense de la gestion du service.

Le directeur central est entouré d’inspecteurs techniques et de consultants nationaux chargés de le conseiller dans les différents domaines de l’activité médicale, pharmaceutique, vétérinaire et administrative.

 La gouvernance du SSA est organisée autour d’une direction centrale (Vincennes), de 6 directions régionales (DRSSA) en France et de 8 directions interarmées outre-mer (DIASS).