Sécurité

Le Conseil national de l'Ordre des Médecins, par le biais de son Observatoire pour la sécurité des médecins, a très largement contribué, comme Ordre pilote, à la rédaction d'un guide pratique.

Si vous avez été vicime d'une agression verbale ou physique lors de votre excercice, vous pouvez le déclarer au Conseil de l'Ordre des Médecins en remplissant et en nous retournant la fiche de déclaration d'incident.

La " fiche de signalement " permet aux médecins victimes d'agression de transmettre l'information à leur conseil départemental :

  • pour que le médecin agressé reçoive, s'il le souhaite, le soutien de l'institution ordinale
  • pour permettre au Conseil de l'Ordre de connaître plus précisément la nature des événements au niveau local, d'analyser les problèmes rencontrés par les praticiens et d'étudier les réponses possibles
     


Comme le préconise le Conseil National de l'Ordre des Médecins, les suites à donner à une agression sont :

  • le dépôt systématique d’une plainte, même en cas d’agression verbale et d’atteinte aux biens : les insultes et menaces aux professionnels de santé constituent un délit pénal
  • le dépôt d’une main courante est en général inutile (sauf sur le plan assurantiel en cas d’atteinte aux biens) 
  • le Conseil Départemental peut s’associer à la plainte et se porter partie civile, voire même se substituer au confrère en cas de crainte de représailles sur ce dernier

Pour vos dépôts de plainte ou toute demande d'information, contactez l'officier de police référent en fonction de votre arrondissement

Pour accéder à la liste des OPJ référents, veuillez vous authentifier et cliquer sur le bouton ci-dessous


Version imprimable de la fiche de déclaration d'incident

Version imprimable du petit guide de la sécurité